Peut-on devenir chimiste en VAE ?

Chimiste qui regarde dans son microscope

Vous avez plusieurs années d’expérience professionnelle dans le domaine de la chimie ? Grâce à la validation des acquis, vous pouvez obtenir un diplôme d’ingénieur ou de docteur en chimie. Voici comment procéder.

Qu’est-ce que la VAE ?

Il existe trois voies pour devenir chimiste : la formation continue en chimie, la formation initiale et la VAE (validation des acquis de l’expérience). La VAE, instaurée en 2002, permet d’accéder au diplôme au même titre que les autres types de formation. Elle s’adresse aux personnes justifiant de 3 ans d’expérience professionnelle en lien direct avec le diplôme souhaité, quel que soit leur âge, leur nationalité ou leur statut. Le candidat à la VAE doit prouver qu’il possède des connaissances et des aptitudes similaires à celles d’un étudiant ayant suivi la formation initiale. La VAE vous permet :

  • d’officialiser votre expérience professionnelle ;
  • de faciliter une promotion ;
  • d’accéder à des concours de la fonction publique.

La VAE a aussi un intérêt pour les entreprises :

  • réduction du coût et du temps de formation ;
  • valorisation du capital humain ;
  • fidélisation des salariés et réduction des coûts de recrutement avec la favorisation de la promotion interne.

Vous pouvez prétendre :

  • au diplôme d’ingénieur en chimie si vous possédez un bac +2 en chimie et 3 ans minimum d’expérience professionnelle ;
  • au diplôme de docteur en chimie si vous possédez un bac +5 en chimie et 3 ans minimum d’expérience professionnelle.

Devenir chimiste grâce à la VAE : comment procéder ?

La première étape consiste à prendre contact avec une école nationale de chimie ou une université délivrant le diplôme d’ingénieur ou docteur en chimie par la VAE. Vous ne pouvez effectuer qu’une seule demande par année civile et par diplôme.

  • Remplissez le dossier de VAE fourni par l’établissement. Celui-ci vous demande notamment de prouver votre expérience professionnelle, avec notamment vos bulletins de paie ou les lettres de vos supérieurs. Les responsabilités que vous avez eues au cours de votre parcours professionnel doivent correspondre au diplôme d’ingénieur ou docteur en chimie.
  • Avec l’aide de votre organisme de formation, montez un dossier qui prouve que vous possédez les compétences, les connaissances et les aptitudes nécessaires à l’obtention du diplôme visé. L’organisme de formation vous aide aussi à préparer la troisième étape, c’est-à-dire l’entretien avec le jury.
  • La troisième étape est l’examen du dossier par un jury composé d’au moins 25 % de représentants qualifiés en chimie. Lors de l’entretien, le jury peut organiser une mise en situation réelle ou reconstituée. Il peut ensuite décider la validation totale ou partielle du diplôme visé. En cas de validation partielle à cause de connaissances manquantes, vous devrez repasser les modules concernés.