Où étudier la traduction en France ?

Où étudier la traduction en France ?

L’interprétation et la traduction constituent des métiers porteurs. Dans un contexte de mondialisation où les échanges internationaux se multiplient, devenir traducteur est un choix de carrière tout à fait pertinent. Obtenez quelques informations complémentaires à ce sujet dans la suite cet article.

Déroulé des études de traduction

Devenir interprète ou traducteur nécessite d’entreprendre un cursus d’études supérieures après l’obtention du baccalauréat. Pour accéder à ce métier, il faudra donc s’inscrire dans une école de traduction interprétariat.

Il en existe plusieurs en France dont chacune donne accès à différents diplômes spécifiques permettant de se spécialiser dans divers domaines de la traduction. Les études se déroulent globalement sur une période de 5 ans qui donnent accès à un niveau Master.

student

Les écoles de traduction les plus réputées en France

En France, plusieurs structures éducatives permettent d’accéder au métier de traducteur. On distingue les écoles spécialisées comme l’ESIT et l’ISIT, toutes deux situées à Paris.

Plusieurs autres écoles permettent également de suivre ce cursus dans d’autres villes françaises. Il est notamment possible de citer l’IT-IRI de Strasbourg, l’IPLVI d’Angers ou encore l’Estri de Lyon. Cette dernière est d’ailleurs une excellente structure où suivre une Licence de communication à Lyon.

Notez bien que certains cursus sont uniquement accessibles sur concours et effectuent une sélection stricte des candidats avant admission.

Les différents métiers de la traduction

La quasi-totalité des traducteurs en France sont installés en tant qu’indépendants. Toutefois, certaines entreprises embauchent des traducteurs en tant que salarié. L’armée de terre et certains organismes internationaux sont par exemple des entités qui embauchent de nombreux traducteurs chaque année.

Il est intéressant de noter que l’on distingue différents types de traducteurs, à savoir :

  • Le traducteur littéraire.
  • Le traducteur technique.
  • Le traducteur du secteur audiovisuel.
  • Le traducteur expert judiciaire.
  • Le traducteur localisateur.
  • Le traducteur post-éditeur.
  • Le traducteur terminologue (terminologue).
  • Le traducteur réviseur.

Devenir traducteur est un parcours passionnant. Plusieurs écoles en Ile-de-France et dans le reste de l’hexagone sont accessibles et permettent à tous les étudiants qui le souhaitent d’accéder à ce cursus. Avec des carrières évolutives et un salaire intéressant, s’orienter vers le métier de traducteur est un choix pertinent.

electrique_camion Article précédent Véhicule : peut-on faire confiance en l’électrique ?
caractérise économie sociale et solidaire Article suivant Qu’est-ce qui caractérise l’économie sociale et solidaire ?