Entreprises : pourquoi recourir à l’intérim ?

Femme au téléphone

Solution mise à la disposition d’entreprises qui ont besoin de faire face à certains imprévus, l’intérim ne manque pas d’intérêt pour les entreprises qui y ont droit. Flexibilité, sécurité : l’intérim permet de recruter temporairement du personnel pour faire fonctionner l’entreprise en période tendue. Mais attention, l’intérim n’autorise pas l’entreprise à faire tout et n’importe quoi : cette solution reste plus que jamais soumise à des conditions d’application particulièrement strictes qu’il faut connaître.

Intérim : une solution de flexibilité pour gérer les imprévus

Le principal atout que présente l’intérim aux yeux des entreprises qui y ont recours, c’est bien évidemment sa flexibilité. Grâce à la réactivité des agences d’intérim, il est souvent possible de recruter en urgence un profil spécifique pour remplacer un employé en arrêt maladie par exemple. Besoin de trouver une solution d’intérim à Rennes pour le lendemain ? Aucun problème, l’intérim est la solution qui convient.

Intérim : une solution sécurisée pour trouver les meilleurs profils

Recruter en urgence un candidat au profil spécifique n’est jamais une chose aisée pour les entreprises. Le recours à une société d’intérim présente alors un intérêt certain puisque ces dernières sont habituées à cela. En outre, en tant que professionnels des RH et du droit du travail, les agences d’intérim maitrisent parfaitement les risques juridiques et prudhommaux. Ceci permet d’apporter de la sérénité aux entreprises.

Intérim : un régime strictement encadré par la loi

Si, comme nous l’avons vu plus haut, l’intérim offre des solutions intéressantes aux entreprises, sa mise en place doit néanmoins respecter un certain nombre de règles strictes. En effet, les cas où l’entreprise est autorisée à recourir à l’intérim sont définis par la loi. Cette solution est ainsi envisageable pour pallier une absence d’un salarié permanent, pour faire face à un regain temporaire d’activité ou pour trouver une solution en cas d’emploi saisonnier. En revanche, l’intérim ne sera pas autorisé lorsqu’il s’agit de remplacer un emploi durable lié à l’activité habituelle de l’entreprise. De la même manière, un employeur ne pourra choisir l’intérim pour remplacer un salarié gréviste, ou pour remplacer sur un même poste un salarié victime de licenciement économique. On l’aura compris, proposer un emploi de préparateur de commande par intérim par exemple sera possible pour faire face à un accroissement temporaire d’activité, mais pas pour remplacer un salarié en grève ou un salarié récemment mis à la porte de l’entreprise pour motif de licenciement économique.