Convaincre son employeur d’accepter un DIF

convaincre son employeur d’accepter un DIF, formation par DIF, intérêt employeur DIF

Le Droit Individuel à la Formation est encore peu utilisé par les salariés, par manque d’informations sur le coût, la façon de procéder ou encore les objectifs. Pour ceux qui souhaitent acquérir une formation, un obstacle supplémentaire peut se dresser devant eux : convaincre son employeur d’accepter un DIF. Quelques conseils pour mettre toutes les chances de son côté.

Pour être accepté, le DIF doit correspondre aux intérêts de l’entreprise. Les formations en gestion-comptabilité-paie, par exemple, seront utiles tant au salarié qu’à l’employeur. Se renseigner sur les orientations de formations privilégiées par l’entreprise est une bonne façon de choisir une formation gagnante pour les deux parties. Parfois, l’entreprise édite un catalogue interne des stages accessibles.

Autre astuce pour faire accepter sa demande de DIF : rechercher par soi-même la formation la plus appropriée. Pour cela, il faut prendre en compte plusieurs critères : son intérêt personnel, l’intérêt de l’emloyeur ainsi que le coût de la formation. Si l’entreprise projette de se développer à l’international, se renseigner au préalable auprès d’un centre de formation en anglais donnera plus de poids à une demande.

Enfin, la qualité de la formation choisie fera certainement pencher la balance. Un centre de formation certifié OPQF est un gage de qualité à ne pas négliger pour convaincre son employeur.

Si vous souhaitez vous renseigner sur les formations existantes : www.formadvance.com