Zoom sur le métier d’ingénieur en modélisation mécanique

Au sein d’un bureau d’études, l’ingénieur en modélisation mécanique contrôle la viabilité d’une pièce, d’une structure ou d’un produit. Pour cela, ses estimations se basent sur des critères de calcul rigoureux et des logiciels adaptés. Quelles sont ses fonctions ? Comment en faire son métier ?

Le rôle et les missions de l’ingénieur en modélisation mécanique

L’ingénieur en modélisation mécanique dispose avant tout de connaissances pointues en mathématiques appliquées et en informatique. Il doit avoir une bonne capacité d’analyse pour gérer les phases de conception, de modélisation et de vérification. Les tests qu’il mène sont indispensables pour s’assurer de la sécurité et de la qualité d’un produit ou d’une structure. Il peut être amené à réaliser différentes missions :

  • études de la dynamique rapide ;
  • interaction des fluides avec un élément donné ;
  • études mécaniques et calculs de structures dans le Rhône, ou ailleurs, pour contrôler leur stabilité ;
  • analyse des transferts thermiques et de la fatigue mécanique…

Comment devenir ingénieur en modélisation mécanique ?

Après l’obtention d’un baccalauréat, de préférence scientifique, il est nécessaire de choisir une formation en école d’ingénieur. Le cursus s’effectue en cinq ans avec possibilité d’alternance pour travailler en entreprise. Le candidat peut suivre une spécialisation, notamment entreprendre une maîtrise en mathématiques appliquées, se tourner vers les processus de mécanique ou la modélisation numérique. Il est recommandé d’intégrer une classe préparatoire pour réussir les épreuves sélectives.

Les perspectives de carrière et les débouchés

Les compétences d’un ingénieur en modélisation mécanique sont sollicitées dans de nombreuses activités professionnelles. Il peut ainsi travailler dans un bureau d’études d’ingénierie mécanique ou encore dans le secteur recherche et développement dans le domaine de l’industrie. Aéronautique, transports urbains, prospection pétrolière, génie civil, constructions navales et automobiles constituent d’autres opportunités. Le salaire moyen commence à 2 500 € net et peut évoluer au-delà des 6 000 € pour un ingénieur en fin de carrière.