Le guide du travail à la maison

Aujourd’hui, plus de 14,6% de la population française effectue au moins un jour de télétravail par semaine. Ce chiffre est en croissance rapide, et même si nous ne rattrapons pas encore le Canada, les États-Unis ou le Royaume-Uni, le phénomène prend de l’ampleur. Voici donc un guide qui rassemble quelques informations utiles pour le travailleur qui souhaiterait se mettre au travail à domicile.

infographie sur les statistiques du travail à domicile en 2016
Crédits : DR Kronos

Quels sont les métiers qui permettent de travailler à domicile ?

De plus en plus d’entreprises proposent à leurs employés de pratiquer le télétravail au cours de la semaine. Certaines emploient même des personnes qui travaillent exclusivement depuis leur domicile.

Ce mode de travail à distance est aujourd’hui très simple puisqu’il suffit d’un ordinateur et d’une connexion internet pour joindre ses collègues et travailler comme si vous étiez au bureau.

Ainsi, toutes les entreprises sont susceptibles de proposer du télétravail à leurs salariés. Cependant le travail à domicile séduit surtout les entreprises de télécommunication, les entreprises du digital et de la communication et les très grandes entreprises qui possèdent des antennes dans plusieurs pays.

Mais le travail à domicile se pratique aussi à temps plein et sans l’encadrement d’une entreprise. C’est le cas des freelances, des indépendants et des auto-entrepreneurs. Voici quelques exemples de métiers que l’on peut pratiquer depuis chez soi :

  • Graphiste
  • Rédacteur web
  • Traducteur
  • Assistant en ligne
  • Webmaster
  • Community Manager
  • Consultant

Environnement de travail à domicile

Un ordinateur à double-écran sur un bureau en bois
Photo by Domenico Loia on Unsplash

Travailler en dehors d’un bureau est une pratique qui demande un temps d’adaptation et surtout une adaptation de son environnement de travail. Voici donc quelques conseils pour aménager votre domicile/bureau et travailler dans les meilleures conditions :

  • Si vous ne vivez pas seul, informez votre entourage de vos horaires et des contraintes de ce nouveau mode de travail. Il est important que vous ne soyez pas trop distrait par ce qui se passe dans le reste de la maisonnée.
  • Aménagez-vous un bureau confortable, et si possible séparé des pièces à vivre pour assurer un maximum de concentration. Il faut que vous puissiez téléphoner au calme et ne pas être dérangé lorsque vous êtes en visio-conférence.
  • Choisissez une chaise et un bureau adaptés afin d’éviter le mal de dos. Votre bureau doit être assez grand pour accueillir tout votre matériel informatique et votre chaise assez confortable pour que vous puissiez y travailler plusieurs heures.
  • Prévoyez un espace de stockage pour vos papiers et documents importants. Et pour vos dossiers en ligne une sauvegarde tous les mois est conseillée, ainsi qu’un cloud si vous avez besoin de plus de place.
  • Privilégiez la lumière naturelle pour ne pas vous abimer les yeux.

Sachez qu’il est aussi possible de faire du télétravail en dehors de chez vous. Espaces de coworking, cafés ou encore bureaux à louer, de nombreuses solutions existent.

Si vous êtes salarié, votre entreprise se doit de vous fournir des équipements qui garantissent que vous ayez les mêmes conditions de travail chez vous, que vos collègues qui sont en bureau. Ainsi, un certain budget vous sera alloué par votre employeur pour acheter un ordinateur, un bureau et une chaise. Ce budget peut aussi couvrir l’achat d’autres équipements nécessaires comme un amplificateur wifi ou un téléphone portable.

Protection sociale des travailleurs à domicile

Si vous dépendez d’une entreprise, votre système protection sociale ne sera pas modifié.

En revanche, si vous êtes indépendant ou auto-entrepreneur, plusieurs changements sont à prévoir.

Vous serez rattachez à la sécurité sociale des indépendants, ancien RSI. Il faudra aussi que vous choisissez une mutuelle pour les indépendants. C’est cet organisme qui s’occupera de vos remboursements, de votre formulaire de choix de médecin traitant et aussi de votre carte de sécurité sociale européenne.