Électricien un métier d’avenir ?

Contrairement aux idées reçues, devenir électricien n’est pas une voie réservée aux mauvais élèves. Bien au contraire. Un électricien est un spécialiste qui se doit de posséder de nombreuses qualités. Gros plan sur un métier exigeant et en pleine évolution.

installation-electrique-domestique-300x200

Un métier d’experts

La pratique de l’électricité ne s’improvise pas. Certes, les bricoleurs amateurs peuvent apprendre de manière empirique – ou grâce à des tutos -, les notions de base, voire même un peu plus abouties : comme par exemple l’installation d’un condensateur électronique. Mais il n’en reste pas moins que pour devenir un professionnel reconnu, la voie royale est celle de la formation. Le chemin académique est le CAP « Préparation et réalisation d’ouvrages électriques ». Il est également possible d’opter pour un bac professionnel « électronique, énergie, équipements communicants », pour élargir le champ de ses compétences et viser des fonctions d’encadrement. Avec l’évolution du métier d’électricien et l’avènement des nouvelles technologies, les BTS en domotique ou en électrotechnique sont très appréciés à l’embauche.

La profession d’électricien recense aujourd’hui un large panel de techniciens spécialisés, mais quel que soit leur domaine d’intervention, ils disposent de compétences communes.

Les compétences requises

Les compétences de l’électricien sont multiples. Il doit connaître les dénominations des différents équipements électriques (qu’est-ce qu’un disjoncteur  ? Une armoire électrique ?, etc.), et leur procédure de mise en service. Vérifier le bon fonctionnement d’appareils par des essais adaptés et savoir les dépanner le cas échéant. Il doit maîtriser les notions de circuits électriques, de résistance, de tension, d’intensité, etc. Pouvoir déterminer le matériel et l’outillage nécessaires aux multiples phases de réalisation d’un chantier. Il doit disposer de fournisseurs de matériels de qualité à l’image d’Easyautom. Il doit connaître les règles de sécurité en présence d’équipements sous tension. Il doit savoir lire et exploiter tous types de plans mais aussi limiter les nuisances environnementale, veiller à ce que les travaux soient toujours en conformité avec les normes de sécurité strictes en vigueur, etc.

Les qualités à avoir

Ne deviendra pas électricien qui veut ! Les candidats possédant des facilités en sciences exactes (math et physique) auront plus d’aisance dans ce type de formation. En effet, un électricien aura régulièrement à réaliser ses propres plans de distribution en tenant compte des règles de la physique. Et si la technicité de l’électricien doit être infaillible, il doit aussi savoir travailler en équipe, être à l’écoute, bref, posséder de réelles qualités humaines.

La profession d’électricien est résolument un métier d’avenir qui grâce au développement des nouvelles technologies : domotique, cogénération, etc., va être amené à grandement évoluer !