Boulanger : les spécificités du métier

Boulanger qui pétrit de la pâte à pain

Contrairement à ce que l’on pourrait croire, le métier de boulanger n’est pas en péril. Ce commerce artisanal semble encore attirer de nombreux passionnés, qui sont prêts à se lever tôt pour exercer leur savoir-faire. Le boulanger, à la fois pâtissier et commerçant, vend les produits qu’il prépare. Zoom sur un métier traditionnel !

Être boulanger : les différentes missions

Le boulanger travaille le plus souvent dans une boulangerie-pâtisserie. Il y fabrique la baguette traditionnelle française ainsi que des pains spéciaux, comme le pain complet, au son ou au seigle. Le boulanger prépare également des viennoiseries, tels le croissant et la brioche, et des pâtisseries (gâteaux et tartes). Il se peut également qu’il vende des produits de « snacking », comme des pizzas, des quiches, des sandwichs et des salades.

Le boulanger doit avant tout s’approvisionner. Pour cela, il doit avoir des compétences en gestion pour communiquer avec les différents fournisseurs de la boulangerie et gérer les commandes et livraisons. Au contact des clients, il doit également avoir de bonnes compétences relationnelles.

Travailler en boulangerie : le respect des traditions

Avec le temps, le métier de boulanger évolue. Le matériel se modernise, les fournils sont de plus en plus efficaces et les produits proposés se diversifient. Néanmoins, cela reste un métier de tradition. La fabrication du pain, par exemple, doit se faire selon un savoir-faire d’expert : pétrissage de la pâte, fermentation, façonnage, enfournement, cuisson, défournement.

Le boulanger doit donc être rigoureux dans ses gestes et dans ses choix. Le premier et le plus important consiste à sélectionner une farine de tradition, qui est la clef d’un pain réussi. Le commerçant doit également suivre les règles d’hygiène et de sécurité alimentaire à la lettre, sous peine de voir sa boulangerie fermer.

Jeune boulanger qui tient un plateau de petits pains

Devenir boulanger : les formations et études

Pour devenir boulanger, différentes voies de formation sont possibles. Les diplômes professionnels sont le plus souvent accessibles en alternance. C’est le cas, par exemple, du niveau CAP. Le CAP boulanger, le MC boulangerie spécialisée ou pâtisserie boulangère ou encore le CQP tourier snacking sont autant de formations qui préparent au métier de boulanger.

Si vous souhaitez travailler directement après l’obtention de votre bac, vous pouvez également suivre un bac pro boulanger pâtissier ou un brevet professionnel de boulanger, qui survient après le CAP.

En termes d’études supérieures, il existe deux formations phare : le brevet de maîtrise boulanger, accessible via le réseau des Chambres de métiers, et le diplôme d’études universitaires scientifiques et techniques « Production et transformation, spécialité Arts et métiers de bouche ».

Boulangère qui prépare des pâtisseries

Être boulanger : salaire et évolution de carrière

Être boulanger n’est pas un métier facile. Souvent, il faut se lever bien avant l’aube pour préparer ses produits puis assurer l’activité de la boulangerie toute la journée. Débutant, un boulanger gagne le Smic, et peut espérer augmenter légèrement son revenu grâce aux rémunérations perçues le dimanche et les jours fériés.

Les artisans à leur compte gagnent entre 3 500 et 4 000 € par mois, mais il faut prendre en compte les achats auprès des fournisseurs de farine et des différents ingrédients, ainsi que toutes les autres dépenses nécessaires.

Dans les entreprises artisanales ou industrielles, vous pouvez espérer accéder à un poste de responsabilité, comme chef d’équipe ou responsable de rayon. Autrement, les opportunités d’évolution de carrière sont peu nombreuses, à moins que vous ne comptiez sur l’expatriation pour booster votre business (au Japon ou aux États-Unis, par exemple).

Grâce à ce tour d’horizon du métier de boulanger, vous savez désormais quelles formations suivre et quelles missions vous attendent. Travailler en boulangerie est compliqué mais il s’agit d’un métier polyvalent qui séduira les passionnés de pâtisserie et de traditions artisanales.