Fiche métier : solier moquettiste

Le solier moquettiste pose tout type de revêtements. Photo Balsan

Solier-moquettiste est un métier qui recrute. Voici ses missions, la formation que demande ce métier et les évolutions possibles. Le solier moquettiste est le dernier ouvrier à intervenir sur un chantier puisque sa fonction est de poser, au sol ou sur les murs, les derniers revêtements, quels que soient leur type : linoléum, moquette sur mesure, matière plastique, tissu… Son but ? Participer à l’esthétique des lieux et au confort de ses clients.Ce professionnel travaille sur les chantiers mais en intérieur ! Il doit cependant posséder une bonne résistance physique car il peut passer plusieurs heures dans des positions inconfortables, notamment à genou.

Le solier moquettiste pose tout type de revêtements. Photo Balsan
Le solier moquettiste pose tout type de revêtements. Photo Balsan

Les fonctions du solier moquettiste

Être solier moquettiste ne signifie pas simplement savoir comment poser une moquette. Il doit, avant toute chose, préparer le chantier pour calculer la quantité de revêtement nécessaire, calculer les angles, etc. Si l’on a affaire à des surfaces en mauvais état, il est nécessaire de nettoyer, poncer… bref, rendre la surface à travailler complètement lisse. Il faut  connaître les spécificités des revêtements ainsi que les techniques pour les poser dans des cas particuliers comme dans des escaliers.

Formation et évolution du solier moquettiste

Pour devenir solier moquettiste, deux CAP sont proposés : CAP peintre-applicateur de revêtements ou CAP solier-moquettiste. Il existe également deux bacs professionnels : Bac pro aménagement et finition du bâtiment et BP peinture revêtements. Vous pouvez également effectuer un BTS aménagement finition.

Niveau salaire, cet artisan démarre au Smic, mais les revenus sont très variables s’il s’installe à son compte ou non.

En effet, le solier moquettiste peut travailler pour lui ou en tant que salarié dans une entreprise de BTP. Il peut même se spécialiser dans certains types de revêtements comme la moquette et connaître toutes les astuces, de la pose à l’entretien de la moquette. S’installer à son compte est plus facile que pour certaines autres professions car l’investissement de départ requiert peu d’outillage (agrafeuse, pinces, tenailles, marteaux de tapissier, etc.).

 

 

 

 

 

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer