Indemnisation en arrêt maladie

Indemnisation arret maladie, salaire arrêt travail, indemnité congé maladie

Lorsqu’un salarié est en arrêt maladie, la question de l’indemnisation se pose forcément. Comment faire pour percevoir les indemnités maladie ? Faut-il déclarer sa situation à son employeur ? L’indemnisation en arrêt maladie est-elle obligatoire ? Quelles sont les conséquences d’un contrôle médical patronal ? Voici quelques réponses pour savoir quoi faire si vous êtes en arrêt maladie.

Après une visite chez le médecin, vous avez 48h pour transmettre votre arrêt maladie à votre employeur et à la Sécurité sociale. Adressez les volets 1 et 2 de l’avis d’arrêt de travail au service médical de votre caisse d’Assurance Maladie, et faites parvenir le volet 3 à votre employeur.

Lorsque vous êtes en arrêt maladie vous devez respecter les heures de sortie précisées par le médecin sur l’avis d’arrêt de travail. En cas de controle medical mandaté par votre employeur, vous êtes tenu d’être à votre domicile durant certaines heures (une absence constitue un motif d’absence abusive et peut suspendre vos indemnités).

Concernant l’indemnisation en arret maladie, vous percevrez les indemnités après un délai de carence de trois jours. L’indemnité journalière correspond à 50% du montant journalier du salaire brut et ne peut pas dépasser 48,43 euros (64,57 euros si vous avez trois enfants et plus). Il faut avoir cotiser un certain nombre d’heures sur les mois précédants pour y avoir droit. Pour éviter la fraude, toute absence abusive décelée par une contre visite medicale mettra fin à ces indemnités.