Zoom sur le métier de cancérologue

Le cancérologue est un médecin spécialisé dans le domaine de l’oncologie. C’est-à-dire, la cancérologie : l’étude, le diagnostic et le traitement des cancers. Quelle est la formation de ce médecin spécialiste, quelles sont ses missions exactement ? On fait le point.

Le rôle du cancérologue

Le rôle du cancérologue est d’identifier précisément la pathologie d’un patient et ensuite, de mettre en place le traitement le plus approprié. Bien évidemment qu’il ne sera pas le même s’il s’agit du cancer du sein ou du poumon. Voici les différentes missions d’un cancérologue :

  • Recevoir le patient pour une visite médicale et une auscultation suite à une première analyse et ordonnance d’un médecin généraliste
  • Réalisation d’analyses
  • Etablissement d’un diagnostic précis de la maladie et du traitement adapté
  • Etre présent, rassurant et clair dans les informations données pour que le patient se sente bien pris en charge et fort psychologiquement pour affronter la maladie
  • Si besoin, orienter le patient vers un chirurgien pour une intervention
  • Suivre de près les examens et traitements réalisés : radiothérapie, chimiothérapie, immunothérapie, etc.
  • Réaliser des contrôles pour vérifier qu’il n’y a pas de récidive

Les qualités requises pour être cancérologue

Le cancer est un mot qui fait très peur. Dans les esprits, c’est une maladie très très grave. Pourtant, si cette pathologie est très délicate, elle se soigne de mieux en mieux. Outre la grande rigueur nécessaire pour l’ensemble des professionnels de santé, le cancérologue se doit d’être encore plus rassurant. L’évolution de la maladie est véritablement liée pour une grande partie au moral du patient, qui doit pouvoir faire pleinement confiance en son médecin spécialiste. Celui-ci doit faire preuve d’une grande humanité et ne pas simplement évoquer des noms de traitement très techniques. Il faut aussi que le médecin soit capable de prendre de la distance, car il peut dans une même journée annoncer une rémission ou qu’il n’y a plus d’espoir de guérison. Attention à l’ascenseur émotionnel.

Evidement, il doit être extrêmement précis dans le choix des solutions pour guérir ses patients. Les conséquences de mauvais choix peuvent en effet s’avérer très lourdes.

La formation et le parcours d’un cancérologue

La formation en soins de cancérologie est accessible après de longues études en médecine : 11 ans après le bac. Elles sont dispensées dans des centres spécialisés et évoquent : les différentes localisations de cancer, les nouvelles techniques utilisables, la prise en charge onco-psychologique, etc. Il est aussi possible de s’orienter vers un DES oncologie médicale ou un diplôme de spécialité supplémentaire : le DESC oncologie.