Formation : comment devenir ébéniste ?

metier-ebeniste-bois-formation

En tant qu’artisan du bois, l’ébéniste est rattaché à la corporation des menuisiers-ébénistes. Pourtant, du point de vue technique, l’ébénisterie est un métier à part dans lequel intervient des savoir-faire bien spécifiques comme le placage ou la marqueterie. Entre esthétique de mobilier et production, à quoi correspond vraiment le métier d’ébéniste ? Quelles sont les formations pour y parvenir ? Suivez le guide !

Ebéniste, un métier d’artisanat

L’ébéniste travaille essentiellement en atelier pour la fabrication de meubles. Que ce soit en tant qu’ébéniste sur mesure ou pour de la production en série, plusieurs missions lui incombent :

  • Choisir un modèle de mobilier,
  • Définir le bois à utiliser,
  • Exécuter des plans,
  • Débiter les planches,
  • Faire les assemblages,
  • Poser les placages ainsi que les accessoires.

Les qualités premières requises pour ce métier sont la rigueur, la précision mais aussi certaines aptitudes en dessin ainsi qu’une connaissance précise des styles de mobilier.
Avec un travail régulier sur des pièces uniques notamment, ces connaissances seront précieuses pour respecter la tradition dans toutes les étapes de la réalisation (découpe, ornementation, assemblage…).

La clientèle de l’ébéniste peut être très variable : d’un projet d’ameublement Louis XVI pour un château, à la création d’une cave à vin sur mesure pour un particulier en passant par l’agencement d’un magasin sur mesure auprès d’un professionnel : les projets peuvent varier et demander une grande flexibilité technique.

Quelles sont les formations pour devenir ébéniste ?

Les études pour devenir ébéniste commencent au CAP jusqu’au niveau Bac +2.

Au niveau Certificat d’Aptitude Professionnelle, il existe :

  • Le CAP ébénisterie,
  • Le CAP dessinateur pour l’ameublement,
  • Le CAP arts du bois option marqueteur.

Au niveau Bac, vous pouvez accéder à deux brevets métiers que sont :

  • Le Brevet des Métiers d’Art (BMA) ébéniste,
  • Le Brevet Technique des Métiers (BTM) ébéniste.

Enfin, à niveau Bac + 2, vous pourrez suivre soit :

  • Le DMA arts de l’habitat avec pour options
    • Décors et mobilier spécialité ébénisterie

ou

  • Restauration de mobilier.
  • Le Brevet Technique des Métiers Supérieurs (BTMS) ébéniste avec les options Conception et fabrication de mobilier contemporain et Restauration de meubles anciens.

A savoir : Le BTMS est accessible après un BTM ébéniste, un bac pro ébénisterie ainsi que 3 ans d’expérience ou un CAP ébéniste additionné de 5 ans d’expérience en tant qu’ébéniste.