Fiche métier : paysagiste

fiche-metier-paysagiste-formation-emploi

Avec créativité et passion, le paysagiste modèle les espaces verts et les jardins. Considéré comme un architecte de la nature, il possède des connaissances solides des différents végétaux pour exploiter au mieux leurs particularités. Quels sont les qualités requises et les diplômes exigés pour en faire son métier ?

Les principales qualités pour devenir paysagiste

Le métier de paysagiste nécessite des compétences aussi variées que disparates. Pour aborder tous les aspects de chaque projet, il doit posséder de solides connaissances en jardinerie et traitements des végétaux, comme les maladies de rosiers. Son imagination doit cohabiter avec un esprit pragmatique pour proposer des idées réalisables selon les contraintes données. En complément de ses qualités artistiques, un bon paysagiste doit savoir alterner entre les travaux de manutention (entretien du gazon, taille des végétaux…) et les phases de réflexion.

Les diplômes et les formations à suivre

La formation la plus répandue est de préparer un certificat d’aptitude professionnelle agricole (CAPA) option travaux paysagers après la troisième. Un brevet d’études professionnelles agricoles (BEPA) aménagement de l’espace, spécialité travaux paysagers, est également envisageable. S’ensuit le bac pro aménagements paysagers pour parfaire les compétences de base, puis un brevet de technicien supérieur agricole (BTSA) aménagements paysagers. Enfin, un diplôme d’État paysagiste est accessible pour les candidats titulaires d’un bac+2. Il se prépare sur trois années.

Les débouchés et les possibilités d’évolution dans le métier

Il est tout à fait possible d’intégrer le monde du travail dès l’obtention de son BTSA. Les demandes d’aménagement des villes et des grandes agglomérations ne cessent de croître dans le domaine privé et public. En effet, le métier ouvre des perspectives dans la fonction publique territoriale ou dans des entreprises spécialisées. Le paysagiste peut également choisir de créer sa société. Son salaire de départ avoisine les 1 600 €. Au cours de sa carrière, le technicien de base peut évoluer vers les métiers d’architecte et d’ingénieur paysagiste.