Fiche métier : comment devenir skipper ?

skipper-mer-voilier-metier-bateau-nautisme

On l’appelle aussi « chef de bord » ou « pilote de navire de plaisance » : le skipper a un rôle incontournable pour le transport de passagers, le convoyage de bateaux ou parfois, lors de courses navales. Vous rêvez de devenir skipper pour être la maître à bord ? Voici comment devenir skipper !

Les missions et qualités du skipper

Le skipper a pour rôle de transporter des passagers vers une destination déterminée à l’avance, de manière rémunérée. Il assure :

  • La manœuvre et la conduite du navire,
  • Le respect des règles de sécurité à bord,
  • Le respect du droit maritime,
  • La maîtrise de la technologie du navire,
  • Les radiocommunications,
  • Les opérations de maintenance et de réparation du bateau,
  • La maîtrise des règles de navigation telles que le balisage, l’abordage ou la signalisation.

Qui l’emploie ? Le skipper peut être employé par des organismes de vacances, des loueurs de voiliers, des particuliers (pour le convoyage, le plus souvent vers les Antilles ou les Caraïbes), des estivants amoureux de croisière… Le skipper professionnel peut aussi être sollicité pour préparer et participer à des courses au large.

Les qualités humaines du skipper : Un bon skipper doit aussi bien connaître les règles et pratiques techniques de son métier que faire preuve de sang-froid, de disponibilité, d’un grand sens des responsabilités, d’une résistance à la fatigue, qu’elle soit nerveuse ou physique.

Les formations et possibilités d’évolution

Skipper est un métier de passion qui demande d’excellentes connaissances de la navigation et de la mer. Pour devenir skipper, plusieurs diplômes et formations existent :

  • Le Brevet de Capitaine 200 voile est obligatoire pour être skipper. Ce diplôme permet d’exercer professionnellement et de manière rémunéré la fonction de patron au yachting-voile (pour le transport de passagers sur navires de moins de 25m ou le convoyage). Il est délivré par les DIRM – Directions Interrégionales de la Mer ou par la DM – Direction de la Mer/

 

  • Le BPPV ou Brevet de Patron à la Plaisance Voile délivré par les DRAM ou Directions Régionales des Affaires Maritimes. Le BBPV peut être préparé en lycée maritime sous certaines conditions :
    • être majeur,
    • être titulaire d’un titre de formation maritime ou avoir une expérience d’au moins 1000 miles à ce poste sur bateau de 1ère ou 2ème catégorie,
    • avoir le brevet national de secourisme,
    • avoir obtenu un certificat restreint d’opérateur radiotéléphoniste,
    • être possesseur d’une attestation de natation sur 50m départ plongé.

D’autres diplômes sont des plus :

  • Le CAP Réparation et Entretien des embarcations de plaisance.
  • Le Bac Pro maintenance nautique…

Quelles possibilités d’évolution pour un skipper professionnel ?

En début de carrière, le skipper est recruté sur contrat, à la mission via le recrutement d’équipage. Après plusieurs années d’expérience, le skipper peut s’installer à son compte c’est-à-dire prendre la tête d’une entreprise de vente ou de location de navires de plaisance. Il peut aussi opter pour un parcours de chef de base nautique, voire se tourner vers l’enseignement et la formation (avec les diplômes le permettant).