BTP : zoom sur les métiers de la finition

Carreaux verts pieds

Maçon ou charpentier, des métiers que l’on connait plutôt bien. Pourtant, une fois les travaux de gros œuvre finis, ce sont aux finitions qu’il faut s’attaquer ! S’appliquer à construire une structure solide est essentiel, mais ce sont réellement les finitions qui permettront de conférer à un logement son aspect neuf et design. Quels métiers retrouve-t-on dans le secteur de la finition ? Décryptage.

 

Carreleur-mosaïste

Durant son travail, le carreleur-mosaïste doit tenir compte de paramètres tels que l’isolation thermique ou l’étanchéité des surfaces d’application. Il pose le plus souvent des carreaux de céramique au sol ou sur les murs, en intérieur. Mais il peut aussi participer aux finitions de terrasses et de piscines. C’est un métier qui demande une certaine endurance physique : il faut porter de lourdes charges et passer une grande partie de son temps agenouillé.

Qualités

  • précision : lors des coupes et de la pose,
  • patience : avant de pouvoir obtenir un résultat visible,
  • sens artistique : dans le choix des matériaux et couleurs – qui peut se faire à l’aide d’un nuancier de couleurs pour une meilleure harmonisation.
Main posant carrelage blanc mur
Source : Unsplash

Peintre- applicateur de revêtements

C’est généralement son travail qui permettra d’apporter la touche finale à un intérieur. Les clients ont déjà choisi leurs teintes avec un nuancier de peinture, mais voir le résultat en direct est une tout autre affaire ! Expert dans son domaine, il pourra également prodiguer de précieux conseils à ses clients. Il peut ainsi favoriser un type de peinture pour une pièce bien spécifique, selon la nature des murs et la luminosité ambiante.

Qualités

  • adroit : il lui faut en effet bien souvent travailler sur des échafaudages, pour peindre un plafond par exemple,
  • minutieux : autant dans le choix de peintures de qualité, comme les peintures de la marque Ripolin, que dans leur application,
  • sens artistique : pour guider au mieux les clients dans leur choix de couleurs.
Ouvrier finitions mur
Source : Unsplash

Plâtrier-plaquiste

C’est lui qui va permettre de structurer l’espace en le divisant au moyen de plaques de divers matériaux. Il lui faut donc également avoir d’excellentes connaissances en matière d’isolation, thermique comme phonique. Son travail est essentiel dans la configuration d’un nouvel espace. C’est pourquoi il lui faut posséder de bonnes notions d’aménagement intérieur.

Qualités

  • travail d’équipe : il lui faut coordonner ses travaux avec le reste des ouvriers, puisque le peintre devra par exemple attendre que la pose du plâtre soit finie avant de pouvoir le peindre,
  • organisé : il doit en effet pouvoir parfaitement visualiser la structure d’une pièce afin d’ordonner son travail par zone de priorité,
  • sens du détail : il ne peut pas se permettre de fournir un travail peu soigné, cela aurait un impact, négatif, sur tous les autres travaux de finition.

Il est à noter que tous ces acteurs interviennent en fin de chantier, bien souvent à une période où la date de livraison approche à grands pas. Ils doivent donc faire preuve d’une efficacité et d’une coordination à toute épreuve !