Quelle est la différence entre un contrat professionnel et un contrat d’apprentissage ?

Contrat professionnel

L’alternance est de plus en plus plébiscitée par les entreprises et les étudiants. Ce mode de formation est une véritable aubaine pour se former de manière efficace tout en apportant à l’employeur une certaine flexibilité. Retrouvez dans ce guide de l’alternance toutes les différences entre contrat professionnel et contrat d’apprentissage.

Contrat professionnel et contrat d’apprentissage : de nombreuses similitudes

Que ce soit dans le cadre d’un contrat pro ou d’un contrat d’apprentissage, le déroulement de l’alternance est exactement le même. L’étudiant salarié alterne périodes de formation théoriques en école et périodes de travail en entreprise. Ces deux types de contrats impliquent cependant quelques différences, notamment quant à leur leurs modalités d’applications.

L’accessibilité

Les deux contrats s’adressent prioritairement au jeune public.
Le contrat d’apprentissage est accessible à partir de 16 ans et jusqu’à 29 ans. Cette limite d’âge peut être étendue à 35 ans si le candidat remplit certaines conditions particulières.

Le contrat de professionnalisation est quant à lui accessible à partir de 16 ans et jusqu’à 25 ans. L’âge maximum peut atteindre 26 ans pour les demandeurs d’emploi. Pour les bénéficiaires du RSA, de l’ASS ou les travailleurs handicapés, le contrat pro peut être signé sans limite d’âge.

Contrat professionnel et apprentissage : durée des contrats

La durée du contrat dépend essentiellement de la durée de la formation nécessaire à l’obtention du diplôme visé. Et ce dans la limite d’un an pour le contrat pro et de 3 ans pour le contrat d’apprentissage.

Cependant, et ce quelle que soit soit sa nature, un contrat d’alternance peut être signé en CDI. Le contrat d’apprentissage ou de professionnalisation est alors régi par les modalités liées à la formation du candidat durant le cycle d’enseignement. A l’issue de la formation, le salarié est automatiquement reclassé en CDI classique et bénéficie des droits liés à ce contrat.

Rémunération et formation

La rémunération de l’alternant se situe entre 27% et 100% du SMIC pour un contrat d’apprentissage. Pour un contrat pro, l’alternant percevra entre 55 et 100% du SMIC.

Il est à noter que l’alternant sous contrat d’apprentissage bénéficie d’une exonération de charges sociales et d’impôts. Le contrat de professionnalisation ne prévoit pas ces avantages fiscaux.

Pour ce qui est de la formation en centre, elle doit représenter au minimum 25% de la durée du contrat d’apprentissage et entre 15% et 25% du contrat de professionnalisation (avec un minimum de 150h).

Bien que présentant de nombreuses similarités sur leur mise en œuvre, la différence entre contrat pro et apprentissage repose essentiellement sur la rémunération et la fiscalité qu’ils présentent.

Il est à noter également que selon les régions, certaines aides et subventions peuvent être allouées aux entreprises qui ont recours au contrat d’apprentissage.