Fiche métier : tourneur fraiseur

Fiche métier tourneur fraiseur, formation fraisage, CAP conducteur d’installations de production

Incontournable dans le secteur de l’industrie, le métier de tourneur fraiseur est moins connu du grand public. Il n’en reste pas moins un poste passionnant et demandé.

Source illustration : Getty Images

Tourneur fraiseur : un métier traditionnel qui se modernise

A l’origine, le tourneur fraiseur était amené à maitriser deux types de savoir-faire pour la fabrication de pièces industrielles :

  • la fabrication sur un tour (d’où le terme tourneur), où l’outil se déplace sur la pièce pour la façonner
  • la fabrication sur une fraiseuse et ses composantes, comme l’étau de fraisage. Dans ce cas, c’est la pièce qui se déplace vers la machine outil utilisée.

Ces deux techniques de fabrication demandent une grande précision, ainsi qu’une attention de tous les instants.

Aujourd’hui, les chaines de production se sont développées et la manipulation d’outils de fraisage requiert aussi des connaissances du numérique.

Si vous faites le choix de travailler dans un petit atelier, vous ne travaillerez pas forcément sur des outils à commande numérique. SI vous travaillez dans un grand groupe industriel, il vous faudra impérativement maitriser ces nouvelles technologies (notamment côté maintenance) pour intégrer la chaîne de production.

La maîtrise d’autres systèmes d’outillage est lui aussi un plus : filtration industrielle, outils de marquage ou de galetage… en vous spécialisant, vous rendrez votre profil plus attractif auprès des recruteurs.

Formations et débouchés du tourneur fraiseur

Du côté des formations, tout commence au CAP. Vous trouverez une liste de formations à cette adresse : http://www.tourneurs-fraiseurs.com/ecole_liste.php

S’il n’existe pas de formation uniquement dédiée au métier de tourneur fraiseur en CAP ( il s’agit plutôt de formations aux différents outils et techniques de production), il existe des “Mentions Complémentaires” (ou MC) qui permettent de se spécialiser.

Après le CAP, il est possible de poursuivre avec un bac pro, puis un BTS.

Du côté du salaire, un mécanicien tourneur fraiseur commence généralement sa carrière avec un salaire entre 1400 et 1500€ bruts. Un salaire susceptible d’évoluer en fonction de votre expérience, de la maîtrise de nouveaux outils, et de votre expérience!