Comment devenir psychologue pénitentiaire ?

jeunes diplômés

Le psychologue en milieu carcéral travaille principalement à la prise en charge individuelle des détenus. Mais il peut également animer des groupes de parole. Le psychologue clinicien a finalement le même rôle que dans les autres milieux. Cependant, la spécificité des lieux de privation de liberté fait qu’il doit être encore plus attentif à ses réactions affectives. Il intervient aussi dans le recrutement du personnel pénitentiaire. La formation initiale est celle de psychologue, puis demande une spécialisation pour travailler dans ce milieu spécifique.

Quelle formation pour devenir psychologue pénitentiaire ?

La formation pour devenir psychologue pénitentiaire ne diffère pas de la formation pour devenir psychologue en milieu ouvert. Comme l’indique Julie, une psychologue intervenant en milieu carcéral, une licence (bac + 3) de psychologie à l’université est requise. Elle a quant à elle suivi la formation de la fac de psychologie de Lyon. Ensuite, il faut suivre un master professionnel, de préférence en psychopathologie clinique, soit 5 années d’études après le bac.

psychologue pénitentiaire

Quelle spécialisation pour intervenir en milieu carcéral ?

Pour exercer en tant que psychologue dans le milieu pénitentiaire, un master de psychologie clinique ne suffit en général pas. Il est indispensable d’avoir une formation supplémentaire dans un domaine qui touche le milieu carcéral et les détenus. Par exemple, Julie est titulaire d’un master en criminologie obtenue à la fac de droit de Lyon. D’autres psychologues cliniciens se spécialisent dans les domaines de l’addiction, de la prise en charge des conduites suicidaires, ou de la prévention et la prise en charge du VIH. Ces formations sont généralement couronnées par un diplôme universitaire. Parmi ces derniers on retrouve un DIU pour l’étude et la prise en charge des conduites suicidaires, ou un DESU sur les addictions.

Quelles sont les fonctions d’un psychologue pénitentiaire ?

Les fonctions du psychologue pénitentiaire sont multiples et demandent des compétences humaines élevées :

  • Accompagner et/ou prendre en charge les détenus.
  • Participer aux commissions pluridisciplinaires pour procéder à l’évaluation de la personne détenue, afin de mettre en place un suivi psychologique.
  • Assister le personnel dans sa mission d’observation et mettre en place des sessions de formation.
  • Prévenir les passages à l’acte.
  • Servir de passerelle entre des personnels en situation exceptionnelle et les psychologues du personnel.

psychologue pénitentiaire

Au-delà de la relation avec les détenus, le psychologue pénitentiaire est partie prenante de la vie du centre de détention. Travailler en milieu pénitentiaire est enrichissant humainement. Accéder à ce métier demande une formation spécifique, de niveau bac + 5, puis de passer un concours de la fonction publique. Bien choisir sa formation est essentiel pour l’obtenir.